logo

Cercle généalogique du Pays de Briey

Rue Olivier DROUOT - BRIEY - 54150 VAL DE BRIEY
Téléphone : +33 (0) 9 75 95 28 58 (pendant les heures de permanence)



Une page d'histoire lorraine

L'histoire du Pays de Briey est, bien entendu, intimement liée à celle du duché dont il fit partie, le duché de Lorraine.

En 1766, la Lorraine (composée des duchés de Lorraine et de Bar réunis depuis 1480) ne constitue pas un duché homogène : au milieu existent trois entités indépendantes et puissantes,les évêchés de Metz, Toul et Verdun, occupés par la France dès 1552, et qui deviennent définitivement français en 1648.

En 1631, Louis XIII s’empare de Vic et Moyenvic. La Lorraine cède Marsal à la France, et l’année suivante, Clermont-en-Argonne, Stenay, Dun et Jametz.

En 1659, la France obtient les territoires luxembourgeois de Thionville et de Montmédy.

En 1661 elle reçoit Sierck, et une bande de territoire le long de la route Paris, Metz, Strasbourg (Gorze, Delme et Sarrebourg). Le duché de Lorraine déjà peu cohérent, est définitivement coupé en trois morceaux.

En 1678, Longwy est placé sous prévôté française. La ville devient définitivement française en 1718, en même temps que les autres places fortes: Sarrelouis, Sarrebourg et Phalsbourg.

Ajoutons à cela, qu’administrativement, le duché et les trois évêchés ont été rattachés au parlement de Metz et confiés à un seul intendant pendant les périodes suivantes : 1640-1659, 1661-1663 et 1681-1697. La Lorraine est à nouveau occupée par la France de 1702 à 1714, puis en 1731. Le traité de Vienne, en 1738, règle définitivement la question lorraine en cédant le duché à Stanislas Leszcinski jusqu’à sa mort, pour revenir ensuite à la couronne de France.

Pendant cette période, elle est en fait gérée par un intendant français, Martin Chaumont de la Galaizière qui prépare la transformation du duché en province française.

Le lendemain de la mort de Stanislas, le 23 février 1766, ce qui reste des duchés de Bar et de Lorraine est définitivement réuni à la France et la Lorraine devient province française.

Le 26 février 1790, l’Assemblée Constituante bouleverse le paysage administratif français. Jusqu’alors morcelée en provinces, la France est définitivement découpée en départements. Les 83 unités ainsi constituées ont une superficie à peu près égale, sont divisées en districts et dotées d’un chef-lieu pouvant être atteint par tout administré en une journée de cheval, soit quarante kilomètres. La Lorraine est découpée en quatre départements,Meurthe, Meuse, Moselle et Vosges.

Le 10 mai 1871, après sa défaite face à l’armée prussienne, la France signe la paix à Francfort. En juin, les Prussiens annexe l’Alsace, les 4/5 de la Moselle (seul n’est pas annexé l’actuel arrondissement de Briey), et la partie Est du département de la Meurthe. En tout, 752 communes lorraines habitées par plus de 500000 Lorrains sont ainsi ravies à la France et intégrées au " Reichsland ".

Le secteur non annexé de Moselle (actuel arrondissement de Briey) est alors rattaché à la partie non annexée de la Meurthe pour former un nouveau département, la Meurthe et Moselle.

A la fin de la première guerre mondiale, par le traité de Compiègne du 11 novembre 1918, l’Allemagne vaincue restitue à la France les territoires occupés d’Alsace et de Lorraine. Les parties de Moselle et de Meurthe annexées en 1871 sont réunies pour former l’actuel département de la Moselle.

La Meurthe et Moselle d’aujourd’hui se compose donc des parties non annexées, en 1871, de l’ancienne Moselle et de l’ancienne Meurthe. Inversement, la Moselle d’aujourd’hui est composée des secteurs annexés de l’ancienne Moselle et de l’ancienne Meurthe.

Deux secteurs lorrains, l’un parce qu’il a été annexé et l’autre pas, ont par conséquent, changé de département.

Cette diversité des divisions politiques, administratives et judiciaires de la Lorraine se retrouve non seulement dans la rédaction de ses registres paroissiaux, mais également dans la composition des collections déposées aux Archives des quatre départements. Ainsi, une partie des archives de l’actuel arrondissement de Briey se trouve à Bar le Duc (puisqu’il a fait partie du duché de Bar), une autre partie est conservée à Saint-Julien-lès-Metz (puisqu’il a fait partie du département de la Moselle jusqu’en 1871) et le reste, bien sûr, est déposé aux Archives Départementales de Meurthe et Moselle à Nancy. Pour les mêmes raisons, les archives du secteur de la Meurthe annexé en 1871 et Mosellan depuis 1918 sont déposées en partie à Saint Julien lès Metz et à Nancy.

Il est important de connaître ces particularités lorsqu’on entreprend des recherches dans notre région.